Lancement de la plateforme MADSpace !

3, 2, 1… MADSpace a enfin  décollé ! MADSpace (Mapping Advertising Space in modern Shanghai) est une plateforme numérique dédiée à l’histoire de la publicité à Shanghai dans une perspective spatiale. D’abord conçue comme le compagnon numérique de ma thèse, elle en est rapidement devenue une partie intégrante, au point de faire de cette thèse une œuvre « hybride ». Hybride, parce que tendue entre le récit « classique » attendu de tout historien, en particulier du doctorant, et une plateforme multimédia adaptée aux nouvelles manières de faire et d’écrire l’histoire, servant à la fois de dépôt pour mes matériaux primaires et secondaires, de laboratoire dévoilant le processus de recherche à toutes ses étapes, et de « vitrine » destinée à déployer, à plus long terme, des formes alternatives de récit historique. La plateforme est désormais ouverte et entièrement publique. Pour plus d’informations, rendez-vous directement sur la plateforme. Bonne exploration !

Cécile Armand

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon (2006), agrégée d'histoire (2009), docteure en histoire (2017), postdoctorante à Stanford University (2017-8) puis Aix-Marseille Université dans le cadre du projet ERC “Elites, Networks and Power in modern China” (2018-). Ma thèse soutenue à l’ENS Lyon en juin 2017 proposait une histoire spatiale de la publicité à Shanghai (1905-1949). Mes recherches actuelles portent sur l’émergence des experts, “l’influence” américaine, la naissance de la presse et d’une “opinion publique” en Chine moderne. Dans une démarche d’histoire sociale, mes centres d'intérêt englobent aussi l'histoire spatiale, les outils et méthodes numériques et l'épistémologie des sciences sociales en général.

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookPinterest


Cécile Armand

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon (2006), agrégée d'histoire (2009), docteure en histoire (2017), postdoctorante à Stanford University (2017-8) puis Aix-Marseille Université dans le cadre du projet ERC “Elites, Networks and Power in modern China” (2018-). Ma thèse soutenue à l’ENS Lyon en juin 2017 proposait une histoire spatiale de la publicité à Shanghai (1905-1949). Mes recherches actuelles portent sur l’émergence des experts, “l’influence” américaine, la naissance de la presse et d’une “opinion publique” en Chine moderne. Dans une démarche d’histoire sociale, mes centres d'intérêt englobent aussi l'histoire spatiale, les outils et méthodes numériques et l'épistémologie des sciences sociales en général.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search