Le Laboratoire de l’historien

Un espace consacré à des expérimentations historiographiques, à l’élaboration de formes d’écritures alternatives de l’histoire, avant tout à partir d’images et de matériaux visuels (visual narratives/essays). On a préféré le terme « laboratoire » à celui « d’atelier » pour mettre l’accent ski cette dimension expérimentale et scientifique de la fabrique historique, par opposition à une dimension plus artisanale et plus « traditionnelle ».

Cécile Armand

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon (promotion 2006), actuellement en deuxième année de thèse à l'ENS Lyon, sous la direction de Christian Henriot (Institut d'Asie Orientale - IAO). Mon sujet porte sur la publicité en Chine du milieu du XIXe-au milieu du XXeme siècle, mais je m'intéresse à des questions historiographiques et méthodologiques plus générales ainsi qu'aux "humanités numériques".

More Posts

Follow Me:
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Approche historique de la publicité en Chine et ailleurs